Roche forêt, conseils randonnées Guadeloupe, évitez les dangers

Conseils Randonnées, évitez les dangers.

La découverte de la Guadeloupe passe forcement par la visite d’une cascade !

C’est immanquable.

Il est midi, un soleil ardent vous cogne sur les épaules. Naturellement, vous succombez à l’appel de la rivière et à la fraîcheur de la canopée.

C'est parti, on file dans les hauteurs pour se trouver un spot rafraîchissant ! 

rivière-roche-filé-guadeloupe-conseils-randonnées

 

Vous avez donc choisi une cascade à visiter. Vous l’avez choisi en fonction de votre niveau, et du niveau de ceux et celles qui vous accompagnent.

Mais attention, 90% des cascades à visiter exigent de gravir un minimum de dénivelés, le Parc National de Guadeloupe n’a rien à voir avec les reliefs de métropole.

Si vous n’avez pas l’habitude de marcher, je vous conseille des parcours de moins de 2h.

Si vous êtes avec des enfants les rando d’une heure sont déjà bien suffisante.

Si vous êtes un aventurier sportif, vous n’avez pas de limites !

Le plus grand danger c’est la pluie, le mauvais temps.

 

Il faut toujours faire vos randonnées par beau temps. Si il a beaucoup plu la veille ou qu’il pleut le jour J, vous risquez :

  • De glisser sur le sentier et de rentrer vraiment sale.
  • D’avoir une très mauvaise lumière, donc plus d’ombre sous la canope et des bassins qui ne vous révéleront pas toutes leurs nuances.
  • D’avoir de l’eau trouble et tumultueuse. Nul pour la baignade.
  • De ne plus pouvoir faire demi-tour, parce que la petite ravine que vous avez traversé à l’aller est devenu un vrai torrent en 40min.

Bref, c’est dangereux et pas agréable.

Un autre danger (minime) que je me dois de vous signaler est celui des plantes urticantes, certaines peaux sensibles peuvent s'irriter au contact des plantes de la forêt, donc on oublie les minis short les filles, ce sera pantalon long ou bermuda jusqu'aux genoux si vous voulez éviter ce problème.

Les meilleures horaires

Ce qui va suivre me fait beaucoup rire et cela arrive plusieurs fois par an en Guadeloupe. Des groupes de touristes partent en randonnée trop tard (vers 15-16h) et ils galèrent à rentrer de nuit sans lampes frontales.

Il faut anticiper les amis !

Le soleil se couche à 18h en Guadeloupe, si vous êtes sur une trace du coté Est de la Basse-Terre c’est même 17h30. Envisagez donc de commencer vos randonnées en fin de matinée, dans tous les cas prévoyez un retour à votre véhicule vers 16h.

La baignade

 

La plupart du temps il n'y a aucun danger à profiter des biens faits de l'eau fraîche de la rivière, mais encore une fois le mauvais temps peut rendre certains bassins mortels.

En septembre 2016, un jeune s’est noyé au Saut d’Acomat. L’eau était trouble, le débit de la rivière un peu fort et la cascade en se jetant dans le bassin a crée un fort courant circulaire qui a plaqué l’adolescent au fond pendant plusieurs heures. Cet effet siphon est connu sur plusieurs autres bassins ( saut de la lezarde, saut d'eau du matouba)

En temps normal l’eau est limpide, on voit clairement au travers. Il n’y a aucun danger.

Mais si elle est trouble et que le débit de la rivière est soutenu, pas de baignade dans les bassins.

Ce que vous devez emmener

Optez pour de bonnes chaussures de marche.

Prenez l’essentiel, ne vous chargez pas trop.

1 litre d’eau par personne, un coupe-vent, une mangue. 

Votre appareil photo :) 

Éviter les chutes pendant Les phases dangereuses

Cordes-escalade-phase-relief-randonnées-conseils-Guadeloupe

Il arrive qu'il y ai des phases plus dures que d'autres, je pense spécialement aux phases de descentes à l'aide de cordes. Certaines randonnées ont des passages à fort dénivelés qui vous obligent à descendre des morceaux de sentier à l'aide de cordes d'escalade.

À priori ces cordes sont fiables, mais je vous conseille de vous assurer de leur solidité. Tirez fortement dessus avant d'y mettre tout votre poids.

Faites extrêmement attention à vos appuis, même les plus grosses pierres peuvent se détacher de la paroi.

Ça m'est arrivé ; je me suis dit cette grosse pierre fera un bel appui, excès de confiance, j'ai mis tout mon poids dessus sans m'assurer d'autre prise, la pierre s'est détachée et c'est la chute. Je m'en suis bien sorti avec quelques égratignures, mais faites très attention.

Lorsque que vous vous soutenez à des branches ou a un tronc, soyez vigilants et vérifiez que ce ne soit pas du bois mort, ça pourrait vous surprendre.

Voilà pour les conseils randonnées les amis, j'espère que cet article vous permettra d'anticiper les dangers avant de partir profiter des beautés de la nature.

Je vous souhaite à toutes et à tous d'excellentes découvertes et de beaux moments dans la forêt équatoriale de Guadeloupe.


Snorkeling ! Préparez votre plongée inoubliable

equipement-pmt-plongee-snorkeling-guadeloupe

 

Vous êtes certainement un bon nageur, d’ailleurs c’est préférable pour la plongée en snorkeling !

Vous êtes motivé et vous êtes quasi sûr que les fonds marins Guadeloupéens vous réservent de la beauté à profusion, des centaines de poissons et des coraux aux milles couleurs.
Vous ne vous trompez pas car une fois la tête sous l’eau, vous allez prendre une bonne dose de « Wouah ».

Dans cet article, je vais tacher d’être le plus complet possible afin de vous éviter certains dangers et je vais vous donner mes meilleures astuces pratiques pour que vos moments de découverte restent à jamais gravés dans votre mémoire.

Votre équipement & les premiers réflexes Sécurité

On parlera ici seulement d’observation en plongée snorkeling (palme, masque et tuba), la chasse au harpon c’est encore un autre rayon.

En premier lieu, assurez votre sécurité en vous munissant d’une bouée de signalisation, dans le cas contraire les bateaux ne vous verront pas !

Je vous laisse imaginer les dégâts que peut faire une hélice de bateau sur un amateur de snorkeling.

Ensuite il vous suffit d’un bon ensemble palme, masque et tuba.

Je conseille les masques en silicone, ils sont beaucoup plus agréables que ceux en caoutchouc.

Le masque est un élément important de l’équipement, mais pas la peine de vous ruiner. Il y a de très bon masques entre 30 et 60€. Préférez les visions larges et surtout essayez votre masque pour tester son ergonomie.

Il est préférable de vous équiper avant de partir, mais vous pouvez aussi vous équiper sur place, dans ce cas un passage dans les magasins spécialisés de Jarry ou au Décathlon de Destreland s’impose.

Conditions météo requises

snorkeling-guadeloupe-pmt-conseils-pratiques-eviter-danger

On va à l’eau ? Pas encore..Dame nature sait se montrer généreuse en temps voulu, il faut parfois être patient..

Je m’explique.

Il vous faut réunir plusieurs conditions idéales pour que votre observation soit parfaite et que vos émotions atteignent leurs summum.

Votre premier ingrédient c’est une journée pas trop nuageuse, pour avoir une bonne lumière. Si il pleut vous pouvez oublier, la pluie va troubler l’eau et la distance d’observation sera trop courte.

Évidemment la mer doit être le moins agitée possible. La houle rendra vos déplacements moins aisés et elle disperse aussi de nombreuses particules de sable qui réduisent la visibilité. Personnellement, au delà de 60-80 cm de houle, je ne tenterai pas d’observation le long des falaises ou à proximité de la barrière de corail (voir mon site de prévisions préféré pour la houle).

Conseils Indispensables

Il faudra vous protéger du soleil. Si vous exposez votre dos durant une plongée de 20 minutes, la réverbération provoquera un effet multiplicateur et cela équivaut à 1 heure de bronzage en plein soleil.

Ça peut rapidement vous surprendre ! J’en ai fait les frais au début et je vous assure que vous n’avez pas envie de ne pas pouvoir dormir sur le dos pendant 3 jours.

Mon conseil ! Ne courez pas sur les crèmes solaires qui peuvent perturber l’environnement, j’ai plus écolo et moins cher; un de vos vieux t-shirt sera parfait.

Au passage je vous donne une autre astuce connue des plongeurs pour éviter la condensation dans votre masque. l'astuce consiste à cracher dedans, frotter avec vos doigts puis rincer votre masque avant votre mise à l’eau. Ça ne doit pas vous paraître très glamour, mais c’est efficace et rapide. Si vous le faites avant chaque sortie vous ne serez pas perturbés par la buée.

Calme et quiétude

Pour vous permettre de faire une plongée en snorkeling très fructueuse, il est important de vous conditionner physiquement pour être calme et avoir un rythme cardiaque faible. Les poissons sentent votre excitation, si vous faites des coulées douces et calmes, ils auront tendance à ne pas partir dans tous les sens à votre arrivée.

Mon conseil c'est de prendre quelques instants sur la plage avant la plongée, pour faire des étirements et des exercices de respirations. Personnellement j'utilise la technique du "carré" ; Prenez une inspiration la plus profonde possible, apnée de 6 secondes, expiration la plus profonde possible, apnée de 6 secondes et on recommence quelques fois. Cette technique permet de réduire considérablement la vitesse des battements de votre cœur.

Les poissons dangereux

Poisson-lion-mortel-snorkeling-guadeloupe

DCIM101GOPRO
Poisson Lion, Epines vénéneuses déployées.

Il y a encore une dizaine d’années il n’y avait pas trop de risques à faire des observations dans les eaux Guadeloupéennes.
Tout le monde connait les classiques comme les oursins ou encore les méduses dit « piquants » quand on les reconnait on s’en éloigne et il n'y a pas de risques mortels.

Mais un petit nouveaux à fait son arrivée, le Poisson Lion.

Ce poisson est extrêmement vénéneux, c’est une des raisons pour laquelle il se laisse approcher de très près. Il n’a peur de rien et sait très bien qu’il peut tuer des proies qui font 10 fois sa taille.

Un très beau poisson à ne toucher sous aucuns prétextes ! Gardez bien vos distances ! C’est très sérieux, sa piqûre a déjà entraîné la mort de plusieurs hommes.

Le poisson lion n’est pas originaire des Caraïbes, il a été introduit par l’homme et depuis il constitue une véritable catastrophe écologique pour l’équilibre des récifs Guadeloupéens. Il est désormais très péché par les chasseurs au harpon et on en trouve régulièrement sur les étals des poissonniers, n’hésitez pas à en acheter pour éviter sa prolifération. En plus c’est un poisson à la chair très fine et franchement délicieuse.

Respect de l’environnement

Il est très important de ne toucher à rien lorsque vous êtes sous l'eau, aucun prélèvement n'est toléré. Si vous avez des enfants avec vous il est très important de les prévenir, car ils sont souvent curieux en plongée et ont tendance à toucher à tout.

Un corail peut mettre une centaine d'années pour pousser d'une dizaine de centimètres, on comprend donc toute l'importance de ne pas les perturber.

Si vous trouvez des déchets au fond de l'eau, je vous encourage à les ramasser et à les mettre dans une poubelle après votre observation, personnellement quand j'en voit, je le fait.

Et si on le fait tous ce sera magnifique :).

Voilà, j'espère avoir été le plus complet possible, pour vous assurer une sortie snorkeling exceptionnelle. Si vous avez des suggestions d'amélioration ou des anecdotes, expériences qui pourraient être utiles à tous, n'hésitez pas à commenter !


Aéroport destination Guadeloupe, evitez les galères et gagnez du temps

Destination Guadeloupe, Gagner du temps et éviter les galères !

destination-guadeloupe-gagner-du-temps-eviter-galeres

Avant de profiter des plages de sable blond, il va falloir passer par la case aéroport !

C'est toujours une partie du voyage que l'on appréhende un peu, surtout la première fois. Est-ce qu'il y aura des grèves ? Pourvu que mon vol soit à l'heure, est-ce que j'ai tous les documents nécessaires ? Est-ce que cette compagnie vaut le coup ?

Étant donné qu'on passe huit heures assis dans un avion, on exige un minimum de confort et si vous faites les mauvais choix, vous pourriez bien le regretter.

Dans cet article, je vais tâcher de vous apporter un maximum de précisions sur les compagnies, je vais vous donner des astuces pour gagner du temps et je vais vous raconter comment j'ai failli rester en métropole lors de mon précédent séjour (et pourtant je suis habitué) et comment éviter qu'une telle galère vous arrive. Pour rappel les citoyens Français peuvent voyager vers les îles de Guadeloupe avec leur carte d'identité, pour les autres un passeport valide est obligatoire.

Pour commencer un petit topo. Au départ de métropole il y a quatre compagnies qui proposent de vous transporter vers les îles de Guadeloupe, je les ai toutes essayées et je peux vous dire qu'il y a des différences de services et de qualité.

Point crucial : Bien choisir sa compagnie aérienne !

Pour commencer mes compagnies préférées sont Air France et Air Caraïbes, viennent ensuite dans l'ordre, Corsair et enfin XL Airways.

Air France

Tout d'abord, le temps d'attente avant  l'embarquement sur Air France est assez rapide.

Leurs Avions sont modernes, et niveau divertissement les écrans tactiles individuels vous aideront à passer le temps avec une très grande sélection de films, jeux, chaînes de clips..etc.

Le personnel est très sympa et les plateaux repas plutôt corrects (à par la mignonnette de punch, vous goûterez des meilleurs planteurs sur place, c'est sûr !). Nous avons tous le menu du jour par défaut, mais pour les plus épicuriens d'entre nous, il est  possible de réserver différents menus composés par un chef étoilé, comptez pour cela un surplus entre 12 et 28€. Plus de détails sur la page "Menu à la carte" Air France.

Vous pouvez prendre des boissons (jus, soda..etc..) en libre service pendant toute la durée du vol.

Les enfants sont servis en premier lors du service de restauration (c'est très appréciable pour les familles).

Points négatifs.

Le coup des billets est le plus élevé que sur toutes les autres compagnies.

Il y a un gros syndicat chez Air France, et quand il y a des grèves vous êtes quasi sûr d'avoir des retards ou pire des annulations de vols.

Air Caraïbes

Les prix sont plus compétitifs que chez Air France, pour une qualité quasi similaire.

Les avions sont modernes, avec des écrans individuels.

D'ici fin 2016, ils auront des nouveaux modèles (A350), moins bruyants et plus confortables.

Les plateaux repas et encas sont très corrects.

Points négatifs.

Le temps pour s'enregistrer est un peu plus long, mais franchement, la différence avec Air France n'est pas significative.

Au sujet des films et des divertissements il y a moins de choix sur l'écran tactile individuel.

Corsair

Les avions sont optimisés, il y a donc moins de places pour les jambes.

Personnellement, j'ai constaté des retards plus fréquents que sur Air France ou Air Caraïbes.

Toute leur flotte n'est pas équipée d'écrans individuels (des fois il y en a, d'autres fois il faudra se contenter d'un écran pour 10 sièges), du coup j'ai remarqué que les passagers se lèvent plus souvent donc plus d'agitation en cabine.

XL Airways

On sait qu'on est sur une compagnie low cost, donc le prix est vraiment avantageux (400€ au départ de Paris), mais vous vous en doutez à ce prix là, certains services laissent à désirer.

La file d'attente pour l’embarquement sur XL est souvent très longue, c'est dû au fait qu'ils n'ont pas leurs propres guichets, on leur attribue ceux des autres compagnies (2 ou 3) et l'enregistrement prend plus de temps.

Il y a moins de personnel à bord (cela dit ils sont très aimables), seul le repas est compris, si vous voulez du vin, un apéritif ou un petit déjeuner il faudra sortir le portefeuille (7€ le petit dèj, avec du café lyophilisé ).

Les écouteurs pour profiter des divertissements vous coûteront 3€.

Évidemment il n'y a pas de boissons en libre service comme chez Air France.

Niveau place c'est assez étroit, en tout cas on est un peu plus serré que sur Corsair.

Gros bémol pour les voyageurs qui partent de province. Pour un vol Bordeaux-Paris, Paris-Pointe à Pitre par exemple. Vous devrez récupérer vos bagages à Paris et les réenregistrer pour le vol Paris-Pointe à Pitre, c'est vraiment pas pratique. Les autres compagnies s'occupent de transférer vos bagages d'un avion à l'autre lorsque vous êtes à Paris.

Le quota du poids des bagages est revu à la baisse par rapport aux autres compagnies, vous aurez droit à 20 kg de bagages en soute et 5 kg en cabine, contre 23 kg et 8 kg en cabine pour les autres compagnies.

Maintenant c'est à vous de décider, prix ou confort ? il faut faire un choix. Je vous conseille de comparer les tarifs selon vos périodes, car des fois il y a peu d'écart (seulement 70€ entre XL et Air France). Pour cela utilisez votre comparateur de vol préféré, le mien c'est Skyscanner.

Comment j'ai failli rester coincé à l'aéroport !

Pour partir en Guadeloupe, votre carte d’identité suffit. Si votre carte est périmée, pas de soucis, vous pouvez encore l'utiliser 5 ans après la date d'expiration, mais attention...

Dans mon cas le contrôleur m'annonce que ma carte est périmée, je le savais et je lui répond poliment que ça passe avec l’extension de 5 ans, et il m'apprend que la règle des 5 ans ne fonctionne pas si vous avez fait faire votre carte avant votre majorité, et la j'ai percuté, ma carte a été faite pour mes 14 ans, elle est donc définitivement périmée !

Je suis devenu tout pâle, le contrôleur a appelé des collègues et s'est renseigné, ça a duré un petit quart d'heure qui m'a parut très long. Je me voyais déjà rester sur le carreau.

Alors j'ai sorti mon argument de choc : "Vous pouvez pas me faire ça !".

Le contrôleur m'explique qu'ils ont créé cette règle car le visage change beaucoup de l'adolescence à l'age adulte et ils veulent des photos le plus actualisées possible. Finalement après une longue comparaison entre mon visage actuel et la photo de mes 14 ans (j'en ai 27 actuellement) ils ont estimé que mon visage n'avait pas tant changé que ça (plutôt flatteur). J'ai donc pu passer en salle d'embarquement, et je vous explique pas à quel point j'étais soulagé.

Attention, d'autres ont eu beaucoup moins de chance que moi et sont restés à l’aéroport. Alors vérifiez bien si votre carte a été faite avant votre majorité sa validité est de 10 ans et non 15 comme c'est le cas pour ceux qui ont fait faire leur carte après leurs 18 ans.

Destination Guadeloupe, gagner du temps, surtout au retour.

Vous avez acheté vos billets, vous les avez reçus par mail et les avez imprimés, super !

Un à 2 jours avant votre départ, vous recevez un mail qui vous permet de vous enregistrer sur le vol, choisir votre siège et obtenir votre carte d'embarquement.

L'astuce est toute bête, il suffit d'imprimer votre carte d'embarquement.

Normalement, lorsqu'on arrive à l’aéroport, on présente ses billets au comptoir d´enregistrement ou à une borne, pour obtenir votre carte d´embarquement.

Si vous l'imprimez, ça vous évite de la faire faire, du coup vous sautez une étape, et en plus vous profitez d'une file dédiée pour aller à un comptoir d'enregistrement plus rapide.

A l'aller cette astuce ne marche pas trop, beaucoup de gens vérifient leurs mail, la plupart impriment leur carte. Si 250 personnes le font sur un avion de 350 places, ça marche pas trop !

Mais en général, les gens ne le font pas au retour car ils n'ont pas forcement d'imprimante, ils n'ont pas consulté leurs mails ou sont tellement en immersion qu'ils ne pensent pas au retour (ça c'est mon cas) !.

Maintenant que vous connaissez cette astuce, demandez au proprio de votre hébergement ou au receptioniste de votre hôtel pour imprimer votre carte d'embarquement retour.

Vous gagnerez ainsi de précieuses minutes pour aller flâner au Duty Free au plus vite..

Et si on se faisait surclasser au retour ?

Destination Guadeloupe, gagner du temps, surclassement retour
Air France, Classe Premium, Destination Guadeloupe

La plupart des vols retours partent le soir pour arriver sur Paris au petit matin, une longue nuit nous attend et on est dans un avion quand même !

Si vous avez le sommeil lourd (et le porte-monnaie léger), les 8 heures de vols sont supportables en éco.

Mais si vous avez vraiment envie de dormir correctement et avoir de la place, c'est facile mais pas gratuit..

Vous n'avez qu'a appeler votre compagnie pour vous faire surclasser au retour, c'est possible sur les 4 compagnies. Mais attention là encore, les services ne seront pas les mêmes.

Chez Xl ils font une classe confort qui n'offre que des sièges meilleurs, les prestations autres restent basées sur l'eco, le surcoût du billet retour est entre 80 et 150€.

Chez Air France vous passez en classe Premium economy, ça vous coûtera entre 180 et 300€ en plus par billet. A ce prix là, vous aurez droit à un  grand fauteuil, une coupe de champagne, des consos à volonté, un repas bien meilleur qu'en éco et des hôtesses vraiment aux petits soins.

Chez Air Caraïbes vous passez en classe Caraïbes pour environ 70-180€. Le fauteuil est plus large et s'incline de 5° de plus qu'en classe éco (et ça fait vraiment une différence). L'écran individuel est plus grand, on a également droit au champagne pour l'apéritif et le menu est différent (légèrement mieux qu'en éco).
Il y a deux personnels navigants rien que pour vous, des toilettes dédiées donc moins souvent occupées car il n'y a qu'une trentaine de sièges dans cette classe et on récupère nos bagages en priorité .

Chez Corsair vous passez en classe Grand Large, on est sur des prestations similaires à Air France et Air Caraïbes pour un coup variable en 150 et 250€.

Récemment, j’ai découvert le comparateur de billets d’avion Algofly qui propose un service intéressant : une alerte de prix par mail pour bénéficier d’un tarif de billet d’avion pas cher. Je vous le recommande !

J'espère vous avoir aidé à préparer et anticiper votre vol avec sérénité ! Si cet article vous a fait penser à une galère vécue, que nous nous pourrions éviter, n'hésitez pas à commenter, racontez nous vos anecdotes ou apportez nous une suggestion afin d'enrichir cet article.