destination-guadeloupe-gagner-du-temps-eviter-galeres

Avant de profiter des plages de sable blond, il va falloir passer par la case aéroport !

C’est toujours une partie du voyage que l’on appréhende un peu, surtout la première fois. Est-ce qu’il y aura des grèves ? Pourvu que mon vol soit à l’heure, est-ce que j’ai tous les documents nécessaires ? Est-ce que cette compagnie vaut le coup ?

Étant donné qu’on passe huit heures assis dans un avion, on exige un minimum de confort et si vous faites les mauvais choix, vous pourriez bien le regretter.

Dans cet article, je vais tâcher de vous apporter un maximum de précisions sur les compagnies, je vais vous donner des astuces pour gagner du temps et je vais vous raconter comment j’ai failli rester en métropole lors de mon précédent séjour (et pourtant je suis habitué) et comment éviter qu’une telle galère vous arrive. Pour rappel les citoyens Français peuvent voyager vers les îles de Guadeloupe avec leur carte d’identité, pour les autres un passeport valide est obligatoire.

Pour commencer un petit topo. Au départ de métropole il y a quatre compagnies qui proposent de vous transporter vers les îles de Guadeloupe, je les ai toutes essayées et je peux vous dire qu’il y a des différences de services et de qualité.

Point crucial : Bien choisir sa compagnie aérienne !

Pour commencer mes compagnies préférées sont Air France et Air Caraïbes, viennent ensuite dans l’ordre, Corsair et enfin XL Airways.

Air France

Tout d’abord, le temps d’attente avant  l’embarquement sur Air France est assez rapide.

Leurs Avions sont modernes, et niveau divertissement les écrans tactiles individuels vous aideront à passer le temps avec une très grande sélection de films, jeux, chaînes de clips..etc.

Le personnel est très sympa et les plateaux repas plutôt corrects (à par la mignonnette de punch, vous goûterez des meilleurs planteurs sur place, c’est sûr !). Nous avons tous le menu du jour par défaut, mais pour les plus épicuriens d’entre nous, il est  possible de réserver différents menus composés par un chef étoilé, comptez pour cela un surplus entre 12 et 28€. Plus de détails sur la page « Menu à la carte » Air France.

Vous pouvez prendre des boissons (jus, soda..etc..) en libre service pendant toute la durée du vol.

Les enfants sont servis en premier lors du service de restauration (c’est très appréciable pour les familles).

Points négatifs.

Le coup des billets est le plus élevé que sur toutes les autres compagnies.

Il y a un gros syndicat chez Air France, et quand il y a des grèves vous êtes quasi sûr d’avoir des retards ou pire des annulations de vols.

Air Caraïbes

Les prix sont plus compétitifs que chez Air France, pour une qualité quasi similaire.

Les avions sont modernes, avec des écrans individuels.

D’ici fin 2016, ils auront des nouveaux modèles (A350), moins bruyants et plus confortables.

Les plateaux repas et encas sont très corrects.

Points négatifs.

Le temps pour s’enregistrer est un peu plus long, mais franchement, la différence avec Air France n’est pas significative.

Au sujet des films et des divertissements il y a moins de choix sur l’écran tactile individuel.

Corsair

Les avions sont optimisés, il y a donc moins de places pour les jambes.

Personnellement, j’ai constaté des retards plus fréquents que sur Air France ou Air Caraïbes.

Toute leur flotte n’est pas équipée d’écrans individuels (des fois il y en a, d’autres fois il faudra se contenter d’un écran pour 10 sièges), du coup j’ai remarqué que les passagers se lèvent plus souvent donc plus d’agitation en cabine.

XL Airways

On sait qu’on est sur une compagnie low cost, donc le prix est vraiment avantageux (400€ au départ de Paris), mais vous vous en doutez à ce prix là, certains services laissent à désirer.

La file d’attente pour l’embarquement sur XL est souvent très longue, c’est dû au fait qu’ils n’ont pas leurs propres guichets, on leur attribue ceux des autres compagnies (2 ou 3) et l’enregistrement prend plus de temps.

Il y a moins de personnel à bord (cela dit ils sont très aimables), seul le repas est compris, si vous voulez du vin, un apéritif ou un petit déjeuner il faudra sortir le portefeuille (7€ le petit dèj, avec du café lyophilisé ).

Les écouteurs pour profiter des divertissements vous coûteront 3€.

Évidemment il n’y a pas de boissons en libre service comme chez Air France.

Niveau place c’est assez étroit, en tout cas on est un peu plus serré que sur Corsair.

Gros bémol pour les voyageurs qui partent de province. Pour un vol Bordeaux-Paris, Paris-Pointe à Pitre par exemple. Vous devrez récupérer vos bagages à Paris et les réenregistrer pour le vol Paris-Pointe à Pitre, c’est vraiment pas pratique. Les autres compagnies s’occupent de transférer vos bagages d’un avion à l’autre lorsque vous êtes à Paris.

Le quota du poids des bagages est revu à la baisse par rapport aux autres compagnies, vous aurez droit à 20 kg de bagages en soute et 5 kg en cabine, contre 23 kg et 8 kg en cabine pour les autres compagnies.

Maintenant c’est à vous de décider, prix ou confort ? il faut faire un choix. Je vous conseille de comparer les tarifs selon vos périodes, car des fois il y a peu d’écart (seulement 70€ entre XL et Air France). Pour cela utilisez votre comparateur de vol préféré, le mien c’est Skyscanner.

Comment j’ai failli rester coincé à l’aéroport !

Pour partir en Guadeloupe, votre carte d’identité suffit. Si votre carte est périmée, pas de soucis, vous pouvez encore l’utiliser 5 ans après la date d’expiration, mais attention…

Dans mon cas le contrôleur m’annonce que ma carte est périmée, je le savais et je lui répond poliment que ça passe avec l’extension de 5 ans, et il m’apprend que la règle des 5 ans ne fonctionne pas si vous avez fait faire votre carte avant votre majorité, et la j’ai percuté, ma carte a été faite pour mes 14 ans, elle est donc définitivement périmée !

Je suis devenu tout pâle, le contrôleur a appelé des collègues et s’est renseigné, ça a duré un petit quart d’heure qui m’a parut très long. Je me voyais déjà rester sur le carreau.

Alors j’ai sorti mon argument de choc : « Vous pouvez pas me faire ça ! ».

Le contrôleur m’explique qu’ils ont créé cette règle car le visage change beaucoup de l’adolescence à l’age adulte et ils veulent des photos le plus actualisées possible. Finalement après une longue comparaison entre mon visage actuel et la photo de mes 14 ans (j’en ai 27 actuellement) ils ont estimé que mon visage n’avait pas tant changé que ça (plutôt flatteur). J’ai donc pu passer en salle d’embarquement, et je vous explique pas à quel point j’étais soulagé.

Attention, d’autres ont eu beaucoup moins de chance que moi et sont restés à l’aéroport. Alors vérifiez bien si votre carte a été faite avant votre majorité sa validité est de 10 ans et non 15 comme c’est le cas pour ceux qui ont fait faire leur carte après leurs 18 ans.

Destination Guadeloupe, gagner du temps, surtout au retour.

Vous avez acheté vos billets, vous les avez reçus par mail et les avez imprimés, super !

Un à 2 jours avant votre départ, vous recevez un mail qui vous permet de vous enregistrer sur le vol, choisir votre siège et obtenir votre carte d’embarquement.

L’astuce est toute bête, il suffit d’imprimer votre carte d’embarquement.

Normalement, lorsqu’on arrive à l’aéroport, on présente ses billets au comptoir d´enregistrement ou à une borne, pour obtenir votre carte d´embarquement.

Si vous l’imprimez, ça vous évite de la faire faire, du coup vous sautez une étape, et en plus vous profitez d’une file dédiée pour aller à un comptoir d’enregistrement plus rapide.

A l’aller cette astuce ne marche pas trop, beaucoup de gens vérifient leurs mail, la plupart impriment leur carte. Si 250 personnes le font sur un avion de 350 places, ça marche pas trop !

Mais en général, les gens ne le font pas au retour car ils n’ont pas forcement d’imprimante, ils n’ont pas consulté leurs mails ou sont tellement en immersion qu’ils ne pensent pas au retour (ça c’est mon cas) !.

Maintenant que vous connaissez cette astuce, demandez au proprio de votre hébergement ou au receptioniste de votre hôtel pour imprimer votre carte d’embarquement retour.

Vous gagnerez ainsi de précieuses minutes pour aller flâner au Duty Free au plus vite..

Et si on se faisait surclasser au retour ?

Destination Guadeloupe, gagner du temps, surclassement retour
Air France, Classe Premium, Destination Guadeloupe

La plupart des vols retours partent le soir pour arriver sur Paris au petit matin, une longue nuit nous attend et on est dans un avion quand même !

Si vous avez le sommeil lourd (et le porte-monnaie léger), les 8 heures de vols sont supportables en éco.

Mais si vous avez vraiment envie de dormir correctement et avoir de la place, c’est facile mais pas gratuit..

Vous n’avez qu’a appeler votre compagnie pour vous faire surclasser au retour, c’est possible sur les 4 compagnies. Mais attention là encore, les services ne seront pas les mêmes.

Chez Xl ils font une classe confort qui n’offre que des sièges meilleurs, les prestations autres restent basées sur l’eco, le surcoût du billet retour est entre 80 et 150€.

Chez Air France vous passez en classe Premium economy, ça vous coûtera entre 180 et 300€ en plus par billet. A ce prix là, vous aurez droit à un  grand fauteuil, une coupe de champagne, des consos à volonté, un repas bien meilleur qu’en éco et des hôtesses vraiment aux petits soins.

Chez Air Caraïbes vous passez en classe Caraïbes pour environ 70-180€. Le fauteuil est plus large et s’incline de 5° de plus qu’en classe éco (et ça fait vraiment une différence). L’écran individuel est plus grand, on a également droit au champagne pour l’apéritif et le menu est différent (légèrement mieux qu’en éco).
Il y a deux personnels navigants rien que pour vous, des toilettes dédiées donc moins souvent occupées car il n’y a qu’une trentaine de sièges dans cette classe et on récupère nos bagages en priorité .

Chez Corsair vous passez en classe Grand Large, on est sur des prestations similaires à Air France et Air Caraïbes pour un coup variable en 150 et 250€.

Récemment, j’ai découvert le comparateur de billets d’avion Algofly qui propose un service intéressant : une alerte de prix par mail pour bénéficier d’un tarif de billet d’avion pas cher. Je vous le recommande !

J’espère vous avoir aidé à préparer et anticiper votre vol avec sérénité ! Si cet article vous a fait penser à une galère vécue, que nous nous pourrions éviter, n’hésitez pas à commenter, racontez nous vos anecdotes ou apportez nous une suggestion afin d’enrichir cet article.

Articles Similaires

Découvrez notre Quizz Guadeloupe

C'est par ici

8 excursions secrètes et insolite pour le prix d'un resto

Je veux voir ça

Téléchargez notre livret pdf,  6 pages de conseils pratiques.

téléchargez le livret