flyboard-jetski-guadeloupe-activite-mer-sport-extreme-insolite-guide-voyage-blog-kik

On test le Flyboard

Le Flyboard en vidéo

On a tester le flyboard !

Le Flyboard est un concept de sport extrême qui à fait sensation à sa sortie il y a 6 ans. Inventé par le Français Franky Zapata (cocorico) c’est un engin impressionnant qui ne me donne qu’une envie, l’essayer ! Depuis le temps que l’on voyait des démonstrations de cette invention géniale sur le web. C’est enfin notre tour !

Charly Jet

On a choisi de faire notre initiation chez Charly jet. Ils nous ont été recommandés, et ils disposent de bon matériel récent, que soit pour les jets ski ou les flyboards.
De plus, nous étions sur Deshaies et ils sont les seuls sur la basse-Terre à proposer cette activité. Le staff est très compétent et vous serez vraiment bien conseiller avant et pendant votre session.
Niveaux sécurité, c’est aussi bien encadré. Vous apprendrez quelques techniques de pratique pour éviter les accidents et profiterez d’une gestion de la puissance adaptée a chacun.

Le Flyboard

La première sensation sans sortir de l’eau est déjà très surprenante et agréable, on sens direct la poussée sous les pieds et on sait déjà qu’on va s’éclater. Il faut savoir que la puissance du flyboard est contrôlé par le pilote du jet qui accélère plus ou moins pour nous faire sortir de l’eau. C’est un peu votre binôme, il régule toujours la puissance pour vous maintenir en l’air ou atténuer la vitesse de vos chutes (car il y en aura).

A puissance maximale on peut sortir à 10-11m au dessus de l’eau, mais ça, c’est réservé au pro. Lorsque vous serez à 4-5m vous aurez déjà votre dose de sensation forte ( observer ma tête de peur à 2.21 min dans la vidéo).

La pratique du Flyboard

On ne peux pas dire que c’est une activité facile, cela demande beaucoup d’équilibre et de stabilité. C’est un engin très sensible. Si vous pratiquez déjà des sports de glisse ou d’équilibre, vous n’aurez pas trop de mal à prendre le coup de main.
En réalité c’est juste une question de pratique, et on progresse assez rapidement pendant la session.
Le Flyboard peut être comparer a un Overboard électrique en terme de sensibilité. Si vous avez déjà maniez cet appareil, vous prendrez facilement vos repères sur le Flyboard.

Je peux aussi vous conseiller un truc simple si vous ne voulez pas chuter à répétions pendant 10 minutes avant de commencer à comprendre le truc.

Attention grosse astuce, c’est l’heure du tuto.
Pour vous entraîner au Flyboard il vous faudra un bout de tuyau pvc et une planche en bois. Mettez la planche perpendiculairement sur le milieu du tuyau, montez sur la planche et tentez de rester en équilibre le plus longtemps possible, au début on galère mais c’est très amusant. Il faut regarder la ligne d’horizon et pour plus de stabilité vous pouvez aussi tendre les bras. Ils agissent comme des balancier pour réguler la charge de votre poids sur un point bien précis de la planche.

Le Spot

Comme vous avez pu l’apprécier dans la vidéo le cadre est superbe, la baie de Ferry offre une eau turquoise et un vaste panorama sur les mornes environnant.
C’est un endroit idéal pour la pratique du Flyboard, il y a suffisamment de fond et aucun bateau n’est amarré dans la baie.

D’autres moyen de s’amuser

Si vous appréciez les activités marines sportives Charly jet vous propose aussi des balades en bouée tractée. Ou encore des JetPack et Overboard, qui fonctionne sur le même principe que le Flyboard.

Charly jet propose aussi des balades en JetSki. Une manière plus tranquille pour profiter du paysage et naviguer le long de la côte sous le vent. Cette partie là de la Guadeloupe vue depuis la mer est particulièrement belle. Vous y verrez des superbes falaises de granit, des petites criques et des grandes plages de sable blond.

Tarifs

Il vous faudra débourser 90 euros pour une séance de 20 minutes de Flyboard. C’est une somme, mais on est ici sur une activité spéciale et c’est dans les prix du marché. Pour ma part c’est une activité coup de cœur, assez rare dans l’année. Au vu de la dose d’émotions que j’ai eu cette matinée là, je regrette pas d’y avoir mis un peu d’argent.

Pour conclure

Si vous voulez vous lâcher sur une activité un peu extrême en Guadeloupe, le Flyboard est un excellent moyen. Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est le pied !

On vous invite à faire un tour sur leur site officiel, ils ont aussi pas mal de contenus sur les réseaux sociaux.

Géolocalisation de Charly Jet

Le partage, y a que ça de vrai

Nos articles et nos vidéos vous plaisent ? Soutenez-nous en les partageant sur vos réseaux.

Partagez


Nager avec les tortues à Malendure

https://youtu.be/3VZh_7gCTVk

La plage de Malendure

 

La plage de Malendure est connue pour ses tortues, ceci dit c'est aussi une jolie plage de sable noir qui bénéficie d'un cadre particulier. Elle fait partie d'une réserve naturelle à la mémoire du commandant Cousteau et elle vous offre un panorama magnifique sur le site des Îlets Pigeons (qui font également partie de la réserve).

Nota : Depuis l’ouragan Maria fin 2017, la plupart des herbiers ont été recouverts par le sable et il y a moins de tortues que d’habitude, mais bonne nouvelle les herbiers repoussent lentement et les tortues reviendront en plus grand nombre.

Ce site est ultra protégé, la pêche y est strictement interdite, tout comme les prélèvements de coquillages, de toutes plantes et coraux.

Cette plage fait partie de celles qui offre le plus d’activités d'exploration aquatique, vous pourrez aller découvrir les fonds des îlets Pigeons de plein de manières différentes. Grâce aux clubs de plongée, en louant des canoës (comptez 20 min de rame pour atteindre les îlets), en montant à bord d'un bateau à fond de verre transparent et bien d'autres encore. Consulter notre article sur l’excursion aux ilets Pigeons pour tout savoir.

 

Cette plage est très fréquentée, parce quelle est simple d'accès (le long de la N2) et quelle dispose de beaucoup de commerces et d'un grand parking (attention depuis fin 2017 il y a des horodateurs et les contrôles sont fréquents). On vous conseille d'y aller plutôt en semaine si vous aimez le farniente, en revanche pour ceux qui aiment quand ça ambiance, venez plutôt le dimanche il y a souvent des concerts de percussions (au bar jaune et vert dont je ne connais pas le nom) avec jusqu’à 8 musiciens. Les antillais viennent également ici le weekend pour y faire des piques niques et en général ils amènent le sound syteme qui anime toute la plage. Pour ceux qui comptent manger sur place, vous y trouverez 3 restaurants ouverts en pleine saison et 1 seul hors saison. On note la présence de douches, ce qui est plutôt appréciable mais a priori il y en a qu'une seule qui fonctionne.

Sur le côté droit de la baie, vous trouverez une petite crique qui n'est pas raccordée à la plage principale de Malendure. Cette crique doit faire 100m de long et elle est visible depuis la route, donc plutôt fréquentée elle aussi. Vous pouvez mesurer l'affluence au nombre de voitures garées sur le bas côté de la route (400m après le parking principal en remontant vers Pointe-Noire).

Pour accéder à cette crique c'est plutôt simple, il faudra vous garer le long de la route, il y a ensuite un petit sentier qui descend vers la crique. L'avantage ici, c'est la présence de raisiniers et autres arbres qui créent plus d'ombre que sur la plage principale, on remarque également que le sable est plus clair et l'eau est d'une excellente qualité. À tester de préférence en semaine.

Nager avec les tortues, facile ! Mais quelques précautions s'imposent..

 

 

Les tortues de Malendure sont connues comme le loup blanc en Guadeloupe. Il est super facile d'en apercevoir dans la baie avec votre simple équipement de palmes, masque et tuba.

Si les tortues sont si nombreuses dans la baie de Malendure c'est pour une raison simple, elles viennent là pour faire le plein d'énergie. La présence de grands herbiers (phanérogames marines) sur le fond sableux de la baie les attirent en masse.

Depuis 1980 les tortues sont protégées en Guadeloupe et la justice ne sera pas tendre avec vous si vous vous en prenez à elles. Malgré cette loi, les tortues font tout de même face à diverses menaces: Les risques de collisions avec les bateaux, des destructions de leurs herbiers par les ancres et le piétinement, les diverses pollutions et des dérangements lors de leur observation (c'est la partie qui va nous concerner).

Les tortues vertes sont des animaux majestueux que l'on doit traiter avec le plus grand respect, il va falloir respecter quelques règles si l'on veut encore les observer pour des décennies.

Je vous donne mes conseils !

Pour vous assurer une observation qui restera gravée dans votre mémoire, je vais vous donner mes Tips pour optimiser vos chances.

En premier lieu, assurez votre sécurité en vous munissant d'une bouée de signalisation, dans le cas contraire les bateaux ne vous verront pas. Je vous laisse imaginer les dégâts que peut faire une hélice de bateau sur un amateur de snorkeling.

Commencez sur la plage, échauffez vous un peu, faites quelques étirements.

Pour être le plus serein possible (les tortues le sentent) je vous conseil de réduire votre rythme cardiaque. Pour cela faites de petits exercices de respirations sur la plage, prenez une grande inspiration puis faite une apnée et répétez ceci plusieurs fois. Votre corps est maintenant prêt à explorer les fonds de la baie !

ɍquipez vous et dirigez vous vers la partie droite de la baie (personnellement j'en aperçois plus du côté droit). A hauteur des premiers bateaux à ancre, commencez vos recherches en palmant le plus calmement possible, ça peut prendre un peu de temps, mais on est là pour profiter ! Il n'y a aucune raison de s'impatienter..

Lorsque vous en aurez trouvée une, vous allez être tenté de la suivre, évidemment, c'est trop beau et on ne veux rien manquer ! Le plus important c'est d'être calme et ne pas se mettre à palmer comme un âne, sinon elle sera effrayée et s'en ira.

Donc abordez la le plus calmement possible, si elle fuit c'est qu'elle a probablement déjà eu des mésaventures avec l'homme, dans ce cas n'insistez pas pour la suivre, vous allez vous épuiser et elle s'en ira de toute manière. Je vous assure qu'elles nagent plus vite que Florent Manaudou. Attendez la prochaine...

Certaines ne sont vraiment pas farouches et se laissent approcher, c'est vraiment sympa, mais il est préférable de leur laisser une bonne distance et de ne surtout pas les toucher.

Elles n'ont pas besoin de stress, elles ont surement fait des milliers de kilomètres et ont besoin de stocker beaucoup d'énergie pour leurs migrations et leurs pontes. Leur alimentation joue un rôle direct sur leur fécondité et donc leur survie. Il faut absolument respecter ça ! Ne vous approchez pas trop, ne les poursuivez pas. Les tortues marines sont fragiles et déjà suffisamment menacées dans le monde.

10% des tortues de la baie sont atteintes d'une maladie, la fibropapillomatose, une sorte d'herpes qui fait des ex-formations sur leurs écailles, cette maladie est favorisé dans les environnements dégradés. Comme vous le voyez dans la vidéo, il y a malheureusement des sachets plastiques au fond, parfois des canettes. Pour remercier les tortues je vous invite à ramener deux ou trois déchets à la fin de votre observation et à les jeter dans les nombreuses poubelles présentent sur la plage de Malendure. Si vous le faites, je vous assure que les résultats seront visibles et apprécié de tous !

Évitez les Poissons Lions !

Lors de mes observations, j'ai remarqué qu'il y a de nombreux poissons lions au niveau des amarres de bouées (les pneus dans le fond qui servent à maintenir les bouées de signalisation en place, voir les photos). Vous le savez peut-être déjà mais ce poisson est extrêmement vénéneux, c'est d’ailleurs la raison pour laquelle il le laisse approcher de très près. Il n'a peur de rien et sait très bien qu'il peut tuer des proies qui font 10 fois sa taille. Un très beau poisson à ne toucher sous aucun prétexte ! Gardez bien vos distances ! C'est très sérieux, sa piqûre a déjà entraîné la mort de plusieurs hommes.

 

Le poisson lion n'est pas originaire des Caraïbes, il a été introduit par l'homme et depuis il constitue une véritable catastrophe écologique pour l'équilibre des récifs Guadeloupéens. Il est désormais très péché par les chasseurs au harpon et on en trouve régulièrement sur les étals des poissonniers, n'hésitez pas à en acheter pour éviter sa prolifération. En plus c'est un poisson à la chair très fine et franchement délicieuse.

La pêche aux poissons lions est réservée aux experts qui sont bien équipés, ne tentez surtout pas d'en pêcher par vous-même. Un ami pécheur s'est fait piqué par une des nageoires en nettoyant son bateau, les nageoires étés encore venimeuses alors quelles avaient été retirées du corps du poisson depuis plus d'une heure, il a eu des gros vertiges et à fini sa journée en observation à l’hôpital. Je vous laisse imaginer comment ça se passe lorsqu'il vous pique vivant et sous l'eau.

Apprenez-en davantage sur les tortues marines !

Si les tortues vous passionnent, l'association Réseau Tortues Marines qui mène des suivis scientifiques sur les tortues vertes, je vous invite à aller sur leur site pour en apprendre davantage. Si vous observez un échouage, une détresse, une montée de tortues sur la plage ou une observation de nouveaux nés, vous pouvez directement les contacter jour et nuit au 0690 74 03 81.

Géolocalisation de la plage de Malendure