La Porte d’Enfer est un des sites les plus remarquables de Guadeloupe. Un chef d’œuvre de la nature qui vous laissera sans voix.
Vous allez être impressionné par ses falaises abruptes qui vous donnent le sentiment d’être tout petit face à la beauté de la nature. Pour profiter à fond de la Porte d’enfer, il y a deux endroits que vous ne devez pas manquer.

Le point de vue de la falaise.

 

Vous êtes à 50m au-dessus de la mer et vous en prenez plein la vue avec un panorama exceptionnel.

Le tableau de ce bras de mer aux mille nuances de bleus qui s’enfonce dans les falaises calcaires est juste magique. Vous allez goûter à l’air du grand large et en prendre plein les poumons. À cette hauteur on distingue bien les fonds marins et si le temps est avec vous, vous aurez une très belle visibilité.

Profitez-en pour prendre les clichés qui feront saliver vos amis en rentrant.

 

La plage et le Parc de la Porte d’Enfer

Il faut descendre voir ça de plus près. Il y a un parking cabossé près de la plage, mais on vous conseille de vous garer le long de la route, afin de préserver les amortisseurs de votre voiture de loc.

La plage est assez agréable, mais pas idéale non plus. On y trouve de l’ombre sous les palmiers mais le grain du sable n’est pas très fin, on dirait plus des coquillages finement brisés. Niveau baignade, c’est parfait pour les ti-moun (enfants) la houle n’entre pas jusqu’au fond de la Porte d’enfer, le plan d’eau est vraiment très calme et l’eau est légèrement plus chaude.


 

On vous conseille vivement d’entrer à l’eau par la plage, car les berges de la Porte d’enfer, sont constituées de bloc rocheux poreux et parfois coupant. C’est pas l’idéal pour une mise à l’eau.

À droite de la Porte d’Enfer on trouve de nombreuses tables en bois sous des carbets abrités qui sont éparpillés dans un grand parc naturel avec de nombreux arbres. C’est parfait pour faire un pique-nique ou simplement poser votre serviette à l’ombre. Le lieu est très apaisant, vous aurez le chant des oiseaux marins et le son des vagues qui cassent au loin comme bande-son.

Faites attention, on s’y endort très facilement après manger 🙂

 

La trace des douaniers.

La Porte d’Enfer c’est aussi le point de départ d’une belle randonnée côtière. La trace des douaniers vous mène à de magnifiques curiosités géologiques comme le trou à Mam Coco ( à 15min de marche) ou encore le Trou du Souffleur, un geyser maritime impressionnant. La randonnée complète fait à peu près 8km et nécessite 3 heures de marche. Elle est prévue au programme et fera l’objet d’un article complet et détaillé (à venir).

 

Respect de l’environnement.

Le parc est entretenu par la ville d’Anse Bertrand et ils ont mis en place un arrêté municipal.

Vous ne devez rien jeter, il y a des conteneurs et bacs de tri près du parking.

Vous ne devez pas faire de feux.

Vous ne devez pas baigner votre chien dans la mer.

Sécurité

Si vous comptez explorer les fonds marins en palmes, masque et tuba, vous devrez faire très attention !

Le site de la Porte d’Enfer est dangereux pour l’observation sous-marine. Si vous vous aventurez trop loin dans l’anse, vous allez être brassés par la houle puissante de l’océan Atlantique. Pour éviter de vous faire surprendre, il vaut mieux rester en retrait dans le lagon. Je vous invite à lire cet article (Snorkeling ! Préparez votre plongée inoubliable). Vous en apprendrez davantage sur les potentiels dangers et on vous donne nos conseils pratiques pour que vos observations soient un succès.

Attention aux Mancenilliers toxiques

Les feuilles de ces arbres que l’on trouve dans le parc ont la particularité de devenir urticantes lorsqu’elles sont en contact avec l’eau.

Donc s’il pleut et que vous vous abritez sous un Mancenillier, vous risquez d’avoir des rougeurs et des démangeaisons sur les parties de votre corps qui ont été mises en contact. Ne vous avisez surtout pas de croquer à ses fruits qui ressemblent à de petites pommes, vous risquez des brûlures de la bouche et de la gorge qui peuvent persister pendant 10h.

La plupart du temps, ces arbres sont signalés par un bandeau de peinture sur leurs troncs (mais pas toujours). Ce bandeau peut être jaune, blanc ou encore rouge. Soyez attentifs pour éviter les mauvaises surprises et surveillez bien les enfants afin qu’ils ne croquent pas une pomme de mancenillier tombée au sol…

Les Sargasses

Les sargasses sont des algues envahissantes qui arrivent par paquets. On les distingue bien à la surface de l’eau dans la vidéo (taches orange). Personne ne peut prévoir les arrivées de sargasses, c’est très aléatoire.

En 2016, il y a eu une énorme accumulation d’algues sur la Porte d’Enfer, la commune a dû intervenir avec des tractopelles pour faire de gros tas au fond de la plage. Quand les algues sont accumulées et en décomposition elles dégagent une odeur très désagréable et des effluves légèrement toxiques qui peuvent causer des maux de tête. Donc si ça venait à se reproduire, vous devez vous éloigner le plus possible des tas de sargasses.

Accès

La Porte d’Enfer se trouve au nord de la Grande-Terre. Le lieu fait partie de la commune d’Anse Bertrand, vous n’aurez pas de mal à la trouver car on trouve des panneaux touristiques qui l’indique quand on arrive depuis Morne à l’Eau ou le Moule.

Géolocalisation de la Porte d’Enfer

Articles Similaires

%d blogueurs aiment cette page :